Le savant, le politique et la mondialisation

Le travail de construction et de légitimation d’une opinion libérale est un élément essentiel du phénomène appelé « mondialisation ». Sans cette mobilisation intellectuelle très large, la mondialisation des marchés n’aurait jamais pu acquérir l’apparence de force naturelle et irréversible qu’elle possède aujourd’hui. Les économistes et les dirigeants politiques ont eu dans ce processus un rôle décisif, favorisé et amplifié par les journalistes dominants. Ils ont construit un système cohérent, à la fois théorique et pratique, qui fonctionne simultanément comme une philosophie de l’histoire, un principe universel d’interprétation du monde et un ensemble de préceptes pour l’action.

Alternatives au libéralisme et aux inégalités : un « régime global de politique commerciale équitable pour l’an 2025 » ?

LivresLivres

La libéralisation du commerce international aggrave les inégalités aussi bien entre les pays qu’en leur sein : voilà une réalité qui est de plus en plus largement reconnue grâce au développement de la critique altermondialiste. Pourtant les propositions d’architecture alternative au tout libéral sont assez rares dans le débat sur le commerce international. C’est pourquoi il est intéressant de discuter le projet de l’économiste nord-américain G. De Martino [1], d’autant plus qu’il structure sa réflexion autour d’un indicateur de performance sociale et écologique des pays, dont l’esprit est assez proche des réflexions qui ont inspiré le BIP 40.

Démocratie européenne : vers la persistance des inégalités !

La démocratie introduit inéluctablement une tension entre l’égalité de droit et l’égalité de fait. L’égalité théorique, qui est fondamentale pour bien fixer l’horizon à atteindre, est loin de suffire. A l’échelon européen, comme dans le cadre national, la lutte pour réussir à traduire dans la réalité une égalité purement juridique est permanente. Si bien que la démocratie européenne, en train de se construire, ne fait pas exception : la volonté d’aboutir à l’égalité des citoyens n’est pas encore effectivement accomplie.

Haut